du 9 au 18 mai
9 mai Fête de l'Europe
du 16 au 23 novembre

  • French (Fr)
  • English (United Kingdom)
  • Deutsch (DE-CH-AT)
  • Română (România)
Les livres coup de coeur :
There are no translations available.

« Une longue nuit d’absence » de Yahia Belaskri.

Après « Si tu cherches la pluie, elle vient d’en haut » (prix Ouest-France-Etonnants voyageurs, 2011). Yahia Belaskri livre un roman passionnant, dans une Méditerranée en plein chaos, aux échos à la fois historiques et très actuels, racontant la vie d’un homme partagé entre vie quotidienne et exigence des idées. Yahia Belaskri décrit ici, outre le portrait de Paquito devenu Paco l’Oranais, alias Enrique Semitier, l’espion de la République espagnole, un tableau attachant de la ville d’Oran et de ses habitants, des hommes et des femmes venus de tous les horizons.


« Roman passionnant et très bien écrit portant un vrai regard sur les deux rives de la Méditerranée.

Une saga familiale et un grand moment d’histoire ; nous rentrons dans le livre et  vivons  avec les personnages dans leur atmosphère qui devient la nôtre. » JC Auge.

 

« Boire et manger en Méditerranée » de Paul Balta.

Unité et diversité : les cuisines des pays méditerranéens ont gardé les traces des différentes civilisations qui se sont succédé au carrefour des trois continents de l'Ancien Monde. Civilisations impériales où se côtoyaient, échangeaient, se métissaient les différentes ethnies et religions, et où circulaient, bien plus qu'on ne le croit de nos jours, les hommes, les marchandises et les idées. Pour rendre compte des similitudes et des différences entre ces cuisines, Paul Balta nous propose trois voyages dans le temps, dans l'espace et "en gastronomie", c'est-à-dire à travers les préparations typiques des deux rives, depuis les hors-d'œuvre variés (mezzé, kémia ou tapas) jusqu'au café dit arabe, turc ou grec. Non sans avoir auparavant traité des boissons alcoolisées et des interdits alimentaires chez les riverains juifs, chrétiens et musulmans. Soixante recettes glanées au nord et au sud de la Méditerranée ponctuent le texte auquel les images de Fabien Seignobos, en vert olive, apportent une note à la fois chaude et élégante.

 

Librairie Allemande Marissal :

 

« Quand la lumière décline » (In Zeiten des abnehmenden Lichts) d’Eugen Ruge.

 

Odyssée familiale magistrale et voyage passionnant à travers l'histoire contemporaine, ce premier roman brillant, drôle et émouvant a créé l'événement outre-Rhin où il a été couronné par le Prix du livre allemand, avant de conquérir la scène littéraire internationale. Splendeur et décadence d'une famille russo-allemande des années cinquante à nos jours.

Berlin, 2001. Incurable. Suite à ce diagnostic, Alexander part au Mexique, un rêve d enfant nourri par les récits nostalgiques de sa grand-mère. Pourtant, en 1952, celle-ci a tout fait pour mettre fin à son exil et rentrer participer à la construction de l'État socialiste en Allemagne. Le père d'Alexander aussi est revenu plein d'espoir de Sibérie, avec son épouse russe qui ne maîtrisera jamais la langue de Goethe et sa belle-mère qui ne se défera pas de ses bocaux de cornichons. Alexander, lui, se sent vite à l étroit en RDA. Jusqu'à la fête célébrant les 90 ans du patriarche communiste, alors que le Mur est sur le point de s'effondrer, où tous ces destins vont se croiser, s'affronter, se rencontrer ou se séparer...

De Mexico à Berlin en passant par Moscou, les voix de quatre générations s'entremêlent pour dire l'histoire d'un monde, d'une famille, d'une vie, quand la lumière des idéaux décline.

 

« Des lignes du Front / Frontlinien » de David Möhring et Philip Rieseberg,.

C'est la guerre. Des soldats français écrivent à leurs familles depuis leur tranchée. En face, l'Allemand, l'ennemi. Philip Rieseberg et David Möhring – tous deux allemands – ont illustré les lettres des Poilus à leurs proches par des images montrant les « boches », en face. Textes et images s'entremêlent, pour nous livrer une vision bilatérale d'une guerre absurde, cruelle, sanglante. On en vient à ne plus distinguer l'ami de l'ennemi, et ce parallèle du texte (en français et en allemand) avec les illustrations fait écho à la question que pose l'un des soldats : qui est-il, l'autre, en face ? Est-il un homme comme moi ? Le dessin en clair-obscur traduit la brutalité des scènes de guerres et de folie, du point de vue des lignes allemandes. Il tranche avec la douceur du texte des lettres des poilus, la tristesse amère de ces hommes qui pensent, à chaque fois, écrire leur dernière lettre, donner leur dernier assaut.

 

Librairie Allemande Marissal

42 rue Rambuteau

75003 Paris

Tél. : 01 42 74 37 47

Site : http://www.marissal.com

 

Librairie Ulysse

 

"Notre mer" Blaise Hofmann

En 2008, durant six mois, Blaise Hofmann a fait le tour de la Méditerranée en livrant ses impressions (textes et photos) dans des chroniques habdomadaires et un blog hébergé par le quotidien suisse 24H.

Ainsi de Lausanne à Lausanne, en passant par Marseille, Barcelone, Tanger, Alger, Tunis,TRipoli, Alexandrie, Beyrouth, Lattaquié, ANamour, Bodrum, Athènes Tirana, Zagreb..., aller contre la balkanisation des rivages, l'Europe forteresse, l'islamisme obstiné, ce côte à côte devenu face-à-face, narguer les frontières, accoster ceux que l'on n'entend pas depuis l'autre rive et retranscrire le chant de la mer du "Milieu des Terres". La Méditerranée incarne les plus grandes peurs comme les plus beaux espoirs. Elle mérite qu'on s'y attarde un peu.

Blaise Hofmann, né en 1978, écrivain, journaliste, a reçu le prix Nicolas Bouvier 2008 à SaintMalo pour ESTIVE, carnet de route en haute vallée alpine. Il est également l'auteur d'un récit de voyage en Asie et en AFrique, BILLET ALLER SIMPLE, et d'un roman, l'ASSOIFEE.



LIBRAIRIE ULYSSE pays et voyages

26 rue Saint Louis en l'ile

75004 Paris

France

Tel : 01 43 25 17 35

Site : http://www.ulysse.fr

 
Contact - Mentions légales
Conception & réalisation : Agence web Les-Créaphistes - Augé ID UP - JC.Augé Communication